Inscription gratuite
à la newsletter bi-mensuelle


Entrez votre eMail et cliquez sur OK

Pascal Popelin, ancien député de la Seine-Saint-Denis Clichy-sous-Bois – Coubron – Livry-Gargan – Montfermeil – Le Raincy – Vaujours

Biographie

Formation

député Pascal PopelinPascal Popelin est né le 27 février 1967 à Paris XIXe. Les origines livryennes de sa famille remontent à 1898.

Il effectue toute sa scolarité à Livry-Gargan, d’abord à l’école maternelle Vauban (1970-1972), puis à l’école élémentaire Gutenberg-Danton (1972-1976), au collège Edouard-Herriot (1976-1980) et enfin au lycée André-Boulloche (1980-1983). En juillet 1983, à l’âge de seize ans, il obtient son baccalauréat (série C, mathématiques et sciences physiques).

Pascal Popelin poursuit ensuite ses études à Paris. Ancien élève de l’Institut d’études politiques de Paris (1984-1988), il est inscrit en même temps en droit à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il y obtient un Deug (juin 1987), une licence (juin 1988) et enfin une maîtrise de droit public (juin 1989).

Sport

député Pascal Popelin Pratiquant l’escrime, il a notamment été champion de France de fleuret masculin minime en 1982, champion de France de fleuret masculin cadet par équipes sous les couleurs du cercle d’escrime Jean-Moret de Livry-Gargan en 1984 et champion de France de fleuret masculin junior (moins de vingt ans) en 1987.

Après avoir cessé la compétition de haut niveau, il prolongera son engagement en faveur du club d’escrime de sa commune, en en devenant le secrétaire général de 1987 à 1994.

Parcours professionnel

député Pascal PopelinAprès avoir collaboré bénévolement, durant ses études, avec l’ancien Premier ministre Laurent Fabius à l’Assemblée nationale (1986-1988), Pascal Popelin est recruté le 1er décembre 1988 au Conseil général de la Seine-Saint-Denis par Claude Bartolone, alors président du groupe socialiste de l’Assemblée départementale. Il est alors chargé du suivi des questions budgétaires (1988-1994).

Durant cette période, il passe avec succès le concours externe d’attaché territorial, dont il est lauréat en 1990, ce qui lui permet d’intégrer la fonction publique territoriale, en tant que titulaire.

Depuis 2011, Pascal Popelin est attaché principal des collectivités territoriales. Le 21 juin 2017, au terme de son mandat parlementaire, il réintègre l'administration territoriale au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

Engagement politique

député Pascal PopelinPascal Popelin a adhéré au Parti socialiste à Livry-Gargan, en décembre 1985 à l’âge de dix-huit ans. Responsable des jeunes socialistes locaux de 1986 à 1990, il est ensuite secrétaire de la section socialiste de Livry-Gargan (1990-1994), Premier secrétaire de la fédération socialiste de la Seine-Saint-Denis (1998-2007), membre du Bureau national du PS (2000-2007), secrétaire national du PS (2007-2007) auprès du secteur fédérations (2000-2005), puis élections (2005-2007).

Lors de la campagne des élections présidentielles de 2002, il est responsable de l'organisation des grands meetings en région du candidat Lionel Jospin. Il exerce la même fonction en 2007 dans l'équipe de campagne de Ségolène Royal. Après cette élection, il décide de cesser d’exercer toute responsabilité au sein du Parti socialiste, en septembre 2007. En 2011, il soutient la candidature de François Hollande lors de la primaire citoyenne et participe à l'équipe d'organisation du candidat, puis à l'équipe de campagne présidentielle pour l'organisation des déplacements du candidat (de novembre 2011 à mai 2012). Réélu au Conseil national du Parti socialiste lors du Congrès de Poitiers en juin 2015, il ne s'engage auprès d'aucun candidat lors de l'élection présidentielle de 2017 et décide de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat de député aux élections législatives suivantes, pour lesquelles il avait reçu l'investiture du Parti socialiste.

Mandats électifs

député Pascal PopelinUne première fois candidat à l’élection législative de mars 1993 dans la 12e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Clichy-sous-Bois, Coubron, Livry-Gargan, Montfermeil, Le Raincy, Vaujours) il est alors, à vingt-six ans le plus jeune candidat investi en France par le Parti socialiste.

L'année suivante, le 27 mars 1994, il est élu à vingt-sept ans par les habitants de Livry-Gargan pour succéder -avec son soutien- à Alfred-Marcel Vincent au Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Il devient alors président de la Commission des affaires financières, générales et de l’action économique du Conseil général (1994-1998).

En juin 1995, il devient 3e adjoint au maire de Livry-Gargan (chargé des affaires économiques et rapporteur du budget) dans l’équipe d’Alain Calmat.

En juillet 1997, il est élu président du groupe socialiste au Conseil général, fonction qu’il abandonne en décembre 1998, après son élection à la tête de la fédération socialiste de la Seine-Saint-Denis. En 1998, il devient vice-président du Conseil général. Durant dix ans (1998-2008), il a en charge au sein de l’Assemblée départementale la politique en direction des personnes âgées, des personnes handicapées et des allocataires du Revenu minimum d’insertion.

Lors des élections locales de mars 2001, Pascal Popelin devient 2e adjoint au maire de Livry-Gargan (chargé des finances et des affaires économiques). Il est aussi réélu conseiller général du canton de Livry-Gargan, obtenant 65,3 % des suffrages exprimés au 2e tour.

De nouveau candidat aux élections législatives de juin 2007 dans la 12e circonscription de la Seine-Saint-Denis, Pascal Popelin obtient 46,2 % au 2e tour, face au député sortant (UMP) Eric Raoult.

Lors des élections locales de mars 2008, le maire de Livry-Gargan Alain Calmat, réélu pour un troisième mandat, lui propose la fonction de Premier adjoint au maire (toujours chargé des finances et des affaires économiques). Pascal Popelin est aussi réélu pour un troisième mandat de conseiller général dans le canton de Livry-Gargan, cette fois-ci dès le 1er tour avec 51,7 % des suffrages exprimés. Réélu dans la foulée vice-président du Conseil général, le nouveau président Claude Bartolone lui confie alors une délégation, dont il fait la priorité de sa mandature : l’enfance, la famille et la santé. Consécutivement au renouvellement partiel de l'Assemblée départementale, Pascal Popelin est devenu, le 31 mars 2011, vice-président du Conseil général chargé de l'aménagement, du développement économique et métropolitain.

A l'occasion des élections législatives qui suivent la victoire de François Hollande à l'élection présidentielle de 2012, il est une troisième fois candidat dans la 12e circonscription de la Seine-Saint-Denis, au titre de la nouvelle majorité présidentielle. Le 17 juin 2012, il est élu député en obtenant 54,10 % des suffrages exprimés. En application des dispositions relatives à la limitation du cumul des mandats, Pascal Popelin démissionne du Conseil général le 15 juillet 2012, afin de pouvoir conserver ses fonctions de Premier adjoint au maire de Livry-Gargan. Il est alors remplacé au sein de l'Assemblée départementale par sa suppléante Danièle Marini.

A l'Assemblée nationale, Pascal Popelin est membre durant la XIVe législature de la Commission des lois constitutionnelles et de la législation et de l'administration générale de la République. A ce titre, il est notamment le rapporteur de la loi du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires; des crédits de la mission "sécurités" des lois de finances pour 2015 et 2016; de la Commission d'enquête sur le maintien de l'ordre républicain au service de la liberté de manifester (décembre 2014-mai 2015); de quatre des cinq projets de loi prorogéant l'état d'urgence en 2016; de la loi du 3 juin 2016 renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement. Porte-parole du groupe socialiste pour la loi du 25 juillet 2015 relative au renseignement, il est l'un des neuf membres de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR) créée par cette loi, d'octobre 2016 à juin 2017. De mars 2016 à juin 2017, il est également président du groupe d'amitié France-Israël à l'Assemblée nationale.

De nouveau candidat aux élections municipales de mars 2014 sur la liste conduite par Alain Calmat, il devient conseiller municipal d'opposition à l'issue de ce scrutin.

Ayant décidé de ne (suite de l'article)

Engagement dans le domaine de l'eau

député Pascal PopelinDe ses années de collaboration étroite avec Alfred-Marcel Vincent, Pascal Popelin a gardé un intérêt prononcé pour les questions environnementales et en particulier pour la politique de l’eau.

Désigné pour représenter le Conseil général de la Seine-Saint-Denis au sein de ces organismes, il est vice-président (1998-2001) puis président (2001-2012) des Grands lacs de Seine devenu en 2011 l'Etablissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs, membre du Comité de bassin Seine-Normandie (2004-2012) et administrateur (2005-2012) de l’Agence de l’eau Seine-Normandie. Il quitte l'ensemble de ces fonctions le 15 juillet 2012, consécutivement à son élection à l'Assemblée nationale.

Pascal Popelin a aussi été administrateur (1998-2000) puis vice-président (2000-2004) du Syndicat interdépartemental d’assainissement de l’agglomération parisienne.

Désigné pour représenter la ville de Livry-Gargan en tant que délégué au Comité syndical (2000-2014), il a été vice-président du Syndicat des eaux d’Ile-de-France (2001-2014).